La Polyclinique Inkermann vient de se doter de deux machines de phaco-émulsification dernière génération permettant aux patients de bénéficier de la meilleure technique dans la chirurgie de la cataracte.
La chirurgie de la cataracte consiste à supprimer le cristallin et à le remplacer par une lentille intra-oculaire (implant) qui va optimiser la vision post-opératoire quantitativement (amélioration de l’acuité visuelle) mais aussi qualitativement (suppression des amétropies comme la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et même la presbytie avec les implants multifocaux).
On introduit donc dans l’oeil via une incision cornéenne minime (2 mm) un couteau qui va vibrer très rapidement grâce à des impulsions ultra-sonores et qui va fragmenter et aspirer le cristallin.
Cette phase majeure de la chirurgie de la cataracte est pratiquée grâce à un phacoémulsificateur.
Les machines Centurion® du laboratoire Alcon®, sélectionnées après des phases de test, permettent d’en optimiser tous les paramètres.

PLUS DE SÉCURITÉ OPÉRATOIRE
Tout d’abord, cet équipement diminue le temps opératoire. Cette rapidité d’exécution est dans toutes les études un élément majeur de la diminution du risque de la complication infectieuse la plus grave qu’est l’endophtalmie.
Ensuite, il offre une stabilité inédite de la chambre antérieure de l’œil, une meilleure visibilité et une protection accrue de la cornée. Cela permet une cicatrisation et une reprise de la fonction visuelle optimisées. Enfin, il accroît l’efficacité de la découpe ultra-sonore du cristallin avec un sillon large coupant toutes les variantes de cristallin même les plus dures. Cela rend possibles et sûres nombre de chirurgies qui pouvaient auparavant paraître difficiles.
La Polyclinique Inkermann continue d’investir dans les techniques d’avenir et conforte son leadership dans la chirurgie de la cataracte dans le département des Deux-Sèvres. Cet investissement est aussi un vecteur important dans l’attractivité de la clinique hors département. » Nous constatons une tendance forte des habitants des départements limitrophes ou plus lointains à venir consulter à Niort du fait de nos délais raisonnables  et de la technicité de nos cabinets. Les retours des patients opérés de la cataracte sont généralement très bons sur la prise en charge globale pratiquée à la Polyclinique Inkermann.
Les chirurgiens ophtalmologistes sont très heureux d’être le lien entre le personnel très humain et très professionnel de la Polyclinique Inkermann et le nombre toujours plus important de patients qui nous font confiance tous les jours. La qualité de ce lien dépend aussi de la confiance de la direction de l’établissement en nous donnant les meilleurs moyens pour opérer « , précise le DR Jean-Guillaume BONNERIC, Chirurgien Ophtalmologue.